Quand être écolo sert à réduire le prix des travaux – JSL du 20/04/2016

Quand être écolo sert à réduire le prix des travaux
Alors que le Salon de l’habitat se prépare pour ce week-end, l’entreprise Prodéco, qui y participe pour la troisième fois, revient sur la mention Reconnu garant de l’environnement, obligatoire pour obtenir un prêt à taux zéro pour des travaux.

JSL du 2004

Les clients sont très attentifs à ça. » Pour Gilles Guinet, qui dirige l’entreprise parodienne Prodéco, c’est une chose certaine : « Il faut s’adapter » aux nouvelles normes en matière de bâtiment. Pour son entreprise spécialisée dans les travaux de rénovation, Gilles a lancé des démarches dès 2011 pour obtenir la mention Reconnu garant de l’environnement (RGE). Le fait de passer par une entreprise possédant cette mention est obligatoire pour obtenir un éco-prêt à taux zéro ( lire par ailleurs ). « Depuis que c’est une obligation, les clients nous le demandent souvent, déclare le patron avec un sourire. Avant, on ne nous en parlait presque jamais. » L’homme ajoute que les clients ayant parfois la possibilité de toucher des éco-primes par les fournisseurs d’énergie, « les personnes menant des travaux s’intéressent de plus en plus aux économies d’énergie ».

Une mention contraignante à obtenir

S’il a, selon lui, toujours été sensible aux économies d’énergie, Gilles reconnaît qu’obtenir la mention peut être contraignant pour une entreprise : « Il faut faire un stage de deux fois trois jours, payable d’avance, même si on est remboursé par la suite. Pour un artisan qui travaille tout seul, ça peut être compliqué de devoir s’arranger pour le passer. »

D’autant que la mention n’est pas définitive. Elle est valable deux ans au bout desquels un audit des chantiers effectués est mené, afin de s’assurer que la mention peut être renouvelée.

« Après, le fait de ne pas être RGE n’empêche pas de travailler, tempère Gilles Guinet, mais ça peut nous fermer à certains clients. Et puis, c’est une évolution de notre travail. Si on s’arrête d’avancer, on est vite dépassé. »

Ludovic Le Gorre ludovic.legorre2@lejsl.fr

Laisser un commentaire

Fermer le menu